The Chess Variant Pages



Les Échecs jusqu'à Extinction

 

Les Échecs jusqu'à Extinction (Extinction Chess en anglais) ont été inventés par R. Wayne Schmittberger, qui les mentionne dans son excellent livre New Rules for Classic Games. Ce jeu ressemble par ses règles à un jeu plus ancien, Kinglet, mais est bien plus animé que ce dernier. Les Échecs jusqu'à Extinction sont populaires auprès des variantistes modernes, comme les joueurs du défunt NOST. Ils se nommaient primitivement Survival of the Species.

 

Les Règles

On conserve toutes les règles des Échecs Orthodoxes, avec une exception: il n'y a ni mise en échec, ni échec et mat. (Un Roi peut donc roquer sous la menace d'une pièce ennemie, ou passer par une case menacée par une pièce ennemie.) C'est le premier joueur à ne plus détenir une pièce de chaque espèce qui perd la partie. Ainsi, si vous prenez le Roi de votre adversaire, vous gagnez la partie. Mais vous pouvez aussi gagner en prenant sa Dame, ou ses deux Tours, ou ses deux Fous, ou ses deux Cavaliers, ou ses huit Pions...

Les Pions font leur promotion en n'importe quelle autre pièce, donc un Pion peut se changer en Roi. Lorsqu'un Pion est promu, il compte comme une pièce de son nouveau type. Autrement dit, si un Pion est promu en Dame, et que l'autre Dame est capturée, les Dames ne sont pas considérées comme ayant disparu et la partie continue. Si un joueur avance son dernier Pion sur la huitième rangée, il doit le promouvoir et a donc perdu la partie, puisqu'il ne lui reste plus de Pion.

 

Une Partie

A. Castelli - W. Schmittberger (1-0)
Tournoi NOST de 1992
1.e4 e6 2.Cf3 d5 3.e5 c5 4.Fb5+ Fd7 5.Fxd7+ Dxd7 6.Cg5 Cc6 7.f4 000 8.00 f6 9.Cf3 f5 10.d4 cxd4 11.Cxd4 Fc5 12.c3 Rb8 13.Rh1 a6 14.Tf3 Cge7 15.Td3 Cxd4 16.Txd4 Fa7 17.Db3 Tc8 18.Tb4 Tc7 19.Tb6 Cg6 20.Txa6+ Cf2 21.g3 Thc8 22.Ta5 1-0.

 


Écrit par Hans Bodlaender. Traduction libre d'Antoine Fourrière.
Page web créée le 31 janvier 2005.